Notre Histoire

Le projet WENS est né sur les bancs de l’université Savoie Mont Blanc de Chambéry lors d’études en Ingénierie et ergonomie de l’activité physique. Après un brainstorming sur la conception d’un dispositif aquatique pour la main, le besoin en rééducation de la sensibilité de la main s’est vite imposé. L’objectif : apporter un produit simple et efficace pour le patient et le rééducateur, qui permettra d’améliorer la qualité de vie des personnes présentant des troubles de la sensibilité tactile de la main.

Trois ans après la genèse de l’idée, le projet a été accompagné par différentes structures telles que le laboratoire inter-universitaire de la biologie de la motricité, l’incubateur de Savoie Technolac ainsi que la société d’accélération de transfert technologique Linksium de Grenoble. Aujourd’hui, Wens s’est installé à Voiron, sur le Campus de la Brunerie, dans les locaux Inolab Entreprises depuis 2018.

Profils

Fondatrice

Lucie GERVAUD

Ingénieure biomécanique
Enseignante activités physiques adaptées

Comité scientifique

Frédérique HINTZY

Mentor scientifique
PhD, MCF à l’université Savoie Mont-Blanc – profil researchgate

Nos valeurs

Les valeurs qui structurent l’ADN de Wens sont les reflets de notre engagement et de notre vision de performance.

Adaptabilité

Pour qu’écoute rime avec solution.

Écoute

Pour être au plus proche de nos clients et créer une relation de confiance.

Pertinence

Pour proposer des solutions cohérentes, prouvées et approuvées comme bénéfiques pour l’utilisateur.

Innovation

Pour constamment penser, créer, développer de nouveaux produits au plus proche des besoins, garder un temps d’avance et la volonté d’améliorer la qualité de vie de nos utilisateurs.

Témoignages

J’ai eu la chance de rencontrer Lucie lors de ses études à l’Université Savoie Mont Blanc, puis de l’encadrer lors de stages. C’est donc tout naturellement que j’ai été amené à travailler avec elle sur ce projet, en tant que chercheur au laboratoire LIBM, pour réaliser des études sur la validation de ce gant sur ses capacités à rééduquer les qualités sensorielles.

Deux raisons principales m’ont amené à travailler sur le sujet : car je crois au projet (aux effets positifs du gant) mais aussi à Lucie comme porteuse de projet (à ses compétences, à sa grande motivation et à ses qualités humaines).

L’utilisation de ce gant apporte une solution innovante et originale dans la prise en charge des patients ayant des troubles sensitifs de la main, complémentaire aux autres solutions de rééducation des troubles sensitifs de la main. Elle s’appuie sur la motricité du bras et donc de la main, dans un milieu aquatique, ce qui peut aussi apporter une dimension ludique et motivante pour le patient. De plus la charge peut facilement être adaptée à la personne, à ses déficiences.

Frédérique Hintzy, PhD, MCF, Laboratoire Interuniversitaire de Biologie de la Motricité (LIBM Chambéry), Université Savoie Mont-Blanc

Récompenses

Prix inosport 2018 du Pays voironnais

Ministère en charge de la recherche et de l’enseignement supérieur

Prix Jeune Entrepreneur 2017
– Coup de Cœur Caisse d’épargne Rhône-Alpes –

Fermer le menu
×
×

Panier